libredetout.fr
Image default
Santé

Régime Forking

Vous souhaitez perdre du poids mais compter les calories, peser les aliments et déceler la teneur en lipides, glucides ou protéines de chacun d’entre eux vous plonge dans la tristesse d’un futur régime déprimant?
Alors regardez bien dans les tiroirs de votre cuisine. Cherchez bien et vous trouverez à coup sûr l’ustensile essentiel au régime qui va vous être proposé : une fourchette pour le « Régime Forking ».

En quoi consiste ce régime de la fourchette ?

Il se base sur un régime déjà bien lancé, la « chrono-nutrition ». Ivan Graviloff a publié en 2005 avec la participation de Sophie Troff, le livre « Dîne avec une fourchette ». Il y expose le régime qui, selon lui, va permettre à la femme (ou l’homme) qui se lance dans la perte de poids, de réapprendre à manger aux heures adéquates.

Pour cela, il va proposer de commencer son premier jour de régime (dont la durée est illimitée tant le but est d’en faire une nouvelle hygiène de vie), le soir.
Le soir sera le seul moment de la journée où le mot régime sera à proprement appliqué, c’est-à-dire des règles concernant l’alimentation.
Avant d’expliquer, il faut bien comprendre dans ce cas que le matin constituera un petit déjeuner « normal », celui que vous voulez selon vos habitudes alimentaires. Le déjeuner sera lui aussi soumis à votre propre volonté et en prime un goûter est autorisé voire fortement conseillé pour préparer son corps au dîner réglé.

2 méthodes pour le « Régime Forking »

Le soir, il va falloir ne manger que des aliments qui se prennent à la fourchette. En clair, des aliments vont être bannis. Ce sont tous:

  • ceux qu’on prend à la main (pain, bonbons, chocolats, gâteaux apéritifs, sandwiches…).
  • ceux qui s’étalent (sauces, beurre, confiture…).
  • tous les fromages, soupes, fruits frais et secs, crêpes, gaufres ou glaces entre autres.
  • viandes en steak, rôti, gibier entier

D’autres aliments seront à adopter

–> les légumineuses (lentilles, poids, haricots secs…)
–> les grains (pâtes, riz…)
–> les poissons (saumon, bar, loup…)

La perte de poids ne va pas être flagrante au début, elle sera entre 1 et 3 kilos par mois. L’avantage néanmoins étant que l’effet yo-yo tant redouté n’aura pas lieu puisque le corps va s’habituer à un nouveau mode de vie, pas à la frustration et au risque de craquer tôt ou tard…

1) Le « Forking Strict »
Pour les plus motivé(e)s, le repas du soir sera entièrement cuisiné et mangé avec une cuillère. De ce fait, ce qui nécessite une coupe préalable au couteau n’est pas autorisé.

2) Le « Forking Soft »
Un peu plus permissible, vous pourrez en plus intégrer les crudités, les œufs sous la forme de votre choix, la salade, les viandes blanches et les crustacés décortiqués.

Donc avec le « Régime Forking », on élimine la majorité des graisses et sucres rapides qui sont la plupart du temps stockés le soir par l’organisme. On réduit sa consommation alimentaire le soir pour s’ouvrir l’appétit le matin. On évite la frustration.

Retenez cet adage d’antan toujours d’actualité:
« Il faut petit-déjeuner comme un roi, déjeuner comme un prince et dîner comme un mendiant ». Ainsi, votre horloge interne sera de nouveau fonctionnelle et vous vous sentirez mieux dans votre corps…

Related posts

Quels sont les bienfaits de la soupe au chou et aux légumes bio ?

administrateur