libredetout.fr
Image default
Société

Que faire en cas de décès d’un proche ?

Perdre un être cher n’est jamais facile, surtout lorsqu’il s’agit d’un membre de la famille. En plus de la période douloureuse du deuil du père, par exemple, il faut aussi penser aux formalités administratives. Si on doit un jour faire face à cette terrible responsabilité, voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

S’occuper des obsèques

Avant de procéder à l’organisation des obsèques, il est impératif que la famille vérifie si le défunt avait préfinancé ses funérailles via une assurance obsèques. Ceci est un contrat qui permet de préparer à l’avance les obsèques d’une personne et d’aider ses proches dans le financement des funérailles. Si tel est le cas, la famille du défunt doit contacter immédiatement le prestataire funéraire et demander un devis. Comme on le sait tous, la préparation des obsèques est une tâche lourde et difficile à entreprendre. Que ce soit au niveau émotionnel ou financier, elle demande d’énormes efforts. C’est pourquoi le soutien d’une agence de pompes funèbres est vivement conseillé. En cas de décès à Bouguenais, son équipe va prendre en main toutes les démarches nécessaires.

Il faut de même savoir que les obsèques doivent toujours être faites selon les dernières volontés du défunt (le mode de funérailles, le choix du cercueil, etc.). Une fois que toutes les prestations sont choisies, l’opérateur funéraire va se charger de les exécuter : transport du corps, mise en bière, toilette mortuaire, conservation du corps, etc. Quant à la veillée et à l’enterrement, la famille se chargera de commander le monument funéraire et d’assurer l’inhumation ou la crémation (si cela n’a pas déjà été fait par le défunt, du temps de son vivant).

Assurer toutes les démarches administratives

Suite au décès d’un proche, une liste de responsabilités incombe à la famille. Selon la chronologie des obsèques, la première chose à faire est de déclarer le décès au bureau de l’état-civil de la mairie. Pour cela, la personne en charge de la démarche doit fournir toutes les pièces justificatives appartenant au défunt, notamment sa pièce d’identité et le livret de famille. C’est par contre au médecin d’établir un certificat de décès et de le transmettre à la famille. Celui-ci sera bien entendu remis au bureau de l’état-civil de la mairie, en complément des autres documents. Il faut noter que cette démarche est obligatoire, et qu’elle doit être faite dans les heures qui suivent le décès.

Une fois que la déclaration du décès a été faite, la famille doit informer la banque et la société dans laquelle le défunt a travaillé. Cette procédure est nécessaire afin d’annuler ses engagements envers les établissements de crédit et de fermer définitivement ses comptes. En ce qui concerne l’employeur, il est impératif que la famille du défunt lui demande son certificat de travail, son solde de salaire et son dernier bulletin de paie. Cela est nécessaire pour savoir si l’individu avait souscrit une mutuelle ou un contrat d’épargne. Outre ces démarches, il est aussi important que les proches de la personne décédée préviennent son assureur. Selon le contrat signé, il se peut que les membres de la famille bénéficient d’une rente.

Related posts

Pourquoi est-il important d’installer un mobilier urbain dans les villes  ?

Odile

Comparaison entre iPhone et Android

administrateur